JIGAL polar...
AccueilCatalogueActu, NewsletterContactContact
Recherche:
 

Maxime VIVAS :



L’histoire de MAXIME VIVAS commence en 1942 à Cruejols dans l’Aveyron, des amours d’un mineur aragonais et d’une cantinière catalane.Beaucoup plus tard MAXIME VIVAS connait l’exil des centres des tri postaux, le syndicalisme, l’ergonomie et le militantisme. En 93 il se jette dans l’écriture de son premier roman Paris Brune (Editions Le Temps des Cerises) qui obtient en 97 le prix Roger Vailland. Puis suivent deux autres romans (Editions de l’Aube), Le Tamagotchi et la Bousculade.
En 99 MAXIME VIVAS se lance avec un humour dévastateur dans le polar avec ÉCRAN TOTAL (Editions Jigal)


AVERTISSEMENT
Ce roman est constitué d’énigmes qui se dénouent au fil des pages. Il est donc impératif de ne pas le feuilleter (le conseil ne s’adresse évidemment pas à nos lecteurs masochistes). Si, après l’avoir lu, vous le prêtez à des amis, pas un mot ; ou alors, cessez de prétendre qu’ils sont vos amis. Si vous commencez par la fin, évitez de vous en vanter et de m’adresser la parole dorénavant.
Tout ce qui n’est pas inventé dans cette histoire d’émotions, de rigolade, de culture, de violence, d’incendies, de poursuites, d’explosions, de passion, de sexe et de boisson gazeuse a réellement existé ou existe encore (en particulier, Toulouse). Par prudence cependant, le portrait de quelques policiers est volontiers flatteur (mais mensonger).
Précisons enfin que, contrairement à ce que pourrait laisser penser la tonalité générale de cet ouvrage, les Américains constituent un Grand Peuple AMI, et ne disons rien de tous ces néons de Las Vegas, que c’est beau ! Mon Dieu que c’est beau !
M.V.
 > Plus d'infos

12.37 EUR : Acheter

ISBN 29511058-7-8
OCTOBRE 1999
Grand format
140 x 210 mm
146 pages
DISPONIBLE


(c) Jigal 2005-2017 - Créé par Sourire-Sourire