JIGAL polar...
AccueilCatalogueActu, NewsletterContactContact
Recherche:
 

Janis OTSIEMI :



L'ÉCRIVAIN QUI FAIT DES BÉBÉS À LA LANGUE FRANÇAISE" © LIBÉ

« Janis Otsiemi dégaine ses polars comme autant de cartouches de liberté… Comme il dope son écriture d'un argot local débridé, ça devient un feu d'artifice. On savoure… » Le Point

Nominé Grand Prix Littéraire de l'Arique Noire
Nominé Prix Kourouma
Nominé Prix Ivoire

Janis OTSIEMI est né en 1976 à Franceville au Gabon. Il vit et travaille à Libreville. Il a publié plusieurs romans, poèmes et essais au Gabon où il a reçu en 2001 le Prix du Premier Roman gabonais.

« Ses romans se placent dans la veine du Noir urbain… et constituent un document sans égal sur les réalités explosives d'une grande cité africaine… Il incarne l'émergence du genre sur le continent africain…» Marianne.

Roman social et urbain, style (très) direct, récit émaillé d’expressions savoureuses, Janis OTSIEMI signe des romans miroir de la société gabonaise telle qu’il la vit et la perçoit aujourd’hui ! Il a obtenu le Prix du Roman Gabonais pour "La vie est un sale boulot" UNE RÉVÉLATION…


Nominé Prix Ivoire 2016
« À Libreville, où il a grandi dans un ghetto, Janis Otsiemi a puisé dans ce chaudron la substance de ses romans noirs. Il incarne avec brio l’émergence du genre sur le continent africain. » Marianne.

À Libreville, une folle rumeur envahit la ville et crée la psychose… Dans la rue, tout le monde marche les mains dans les poches en évitant soigneusement d’approcher des inconnus… Il semblerait en effet que d’une simple poignée de main, de louches individus détroussent les passants de leurs « bijoux de famille » ! On les appelle les voleurs de sexe… C’est dans cette atmosphère électrique que, parallèlement, les gendarmes de la Direction générale des recherches mènent leur enquête sur un trafic de photos compromettantes touchant le président de la République… De son côté, la police recherche activement les auteurs du braquage qui a mal tourné d’un homme d’affaires chinois, laissant trois morts sur le carreau… À Libreville, la vie n’est pas tous les jours un long fleuve tranquille…
 > Plus d'infos

9.00 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 979-10-92016-87-1
Septembre 2016
Format Poche
108 x 170
192 pages
DISPONIBLE
Nominé Prix Ivoire 2016

« À Libreville, où il a grandi dans un ghetto, Janis Otsiemi a puisé dans ce chaudron la substance de ses romans noirs. Il incarne avec brio l’émergence du genre sur le continent africain. » Marianne.

À Libreville, une folle rumeur envahit la ville et crée la psychose… Dans la rue, tout le monde marche les mains dans les poches en évitant soigneusement d’approcher des inconnus… Il semblerait en effet que d’une simple poignée de main, de louches individus détroussent les passants de leurs « bijoux de famille » ! On les appelle les voleurs de sexe… C’est dans cette atmosphère électrique que, parallèlement, les gendarmes de la Direction générale des recherches mènent leur enquête sur un trafic de photos compromettantes touchant le président de la République… De son côté, la police recherche activement les auteurs du braquage qui a mal tourné d’un homme d’affaires chinois, laissant trois morts sur le carreau… À Libreville, la vie n’est pas tous les jours un long fleuve tranquille…
 > Plus d'infos

18.00 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 979-10-92016-48-2
Septembre 2015
Format NOUVEAUTÉ
125 x 195
200 pages
DISPONIBLE
« Janis Otsiemi dégaine ses polars comme autant de cartouches de liberté… Comme il dope son écriture d'un argot local débridé, ça devient un feu d'artifice. On savoure… » Le Point.

Libreville. 2008. Un an avant les élections, un type est retrouvé mort sur une plage de Libreville, près du palais de la présidence de la République, une balle dans la gorge et deux doigts de la main gauche coupés. La victime est un journaliste d’investigation connu pour ses enquêtes très sensibles sur le pouvoir dont il dénonçait la corruption et la main mise sur les affaires du pays. Pour la corporation, la société civile et les associations de défense de la presse, il s’agit là, à l’évidence, d’un assassinat politique. Mais à Libreville, comme partout ailleurs en Afrique, les apparences sont souvent trompeuses…
 > Plus d'infos

9.00 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 979-10-92016-39-0
Mai 2015
Format Poche
108 x 170
200 pages
DISPONIBLE
« Janis Otsiemi dégaine ses polars comme autant de cartouches de liberté… Comme il dope son écriture d'un argot local débridé, ça devient un feu d'artifice. On savoure… » Le Point

À Libreville, Chicano sort de prison, après avoir purgé quatre ans pour un braquage qui a mal tourné ! Adieu la bande de paumés, finies les embrouilles, il veut devenir quelqu’un, un honnête homme si possible… Reconquérir Mira, trouver un boulot, monter un petit commerce et gagner sa galette à la sueur de son front, voilà son rêve ! Mais comment faire quand on a ni sou, ni métier, ni diplôme dans un pays où la corruption est la règle d’or à tous les carrefours ? Car ici plus qu’ailleurs, si la barbe et le grelot ne font pas une chèvre… la vie est souvent un sale boulot.
 > Plus d'infos

8.00 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 979-10-92016-24-6
Mai 2014
Format Poche
108 x 170
144 pages
DISPONIBLE
« Janis Otsiemi dégaine ses polars comme autant de cartouches de liberté… Comme il dope son écriture d'un argot local débridé, ça devient un feu d'artifice. On savoure… » Le Point

Libreville. 2008. Un an avant les élections, un type est retrouvé mort sur une plage de Libreville, près du palais de la présidence de la République, une balle dans la gorge et deux doigts de la main gauche coupés. La victime est un journaliste d’investigation connu pour ses enquêtes très sensibles sur le pouvoir dont il dénonçait la corruption et la main mise sur les affaires du pays. Pour la corporation, la société civile et les associations de défense de la presse, il s’agit là, à l’évidence, d’un assassinat politique. Mais à Libreville, comme partout ailleurs en Afrique, les apparences sont souvent trompeuses…
 > Plus d'infos

16.80 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 979-10-92016-07-9
SEPTEMBRE 2013
Format NOUVEAUTÉ
125 x 195
208 pages
« L’écrivain qui fait des bébés à la langue française » Sabrina Champenois - LIBÉ
Nominé pour le GRAND PRIX LITTÉRAIRE DE L'AFRIQUE NOIRE 2012

À Libreville, une prostituée est découverte sauvagement assassinée dans un motel de la périphérie. Les agents de la PJ — de fidèles abonnés des bordels de la capitale — pensent tout d’abord à un crime de rôdeur… Quand une seconde fille est retrouvée égorgée dans un autre hôtel du quartier, les policiers sont encore loin d’imaginer qu’ils ont affaire à un client bien décidé à nettoyer la ville de toutes ses lucioles… Celui qui te veut du mal la nuit a commencé à t’en vouloir le jour. C’est dans ce climat de psychose générale que les gendarmes de la DGR enquêtent de leur côté sur le braquage d’un fourgon de la Société Gabonaise de Sécurité dont le butin de plusieurs millions de francs CFA attise bien des appétits
 > Plus d'infos

8.50 EUR : Acheter

NON DISPONIBLE
ISBN 979-10-92016-00-0
FÉVRIER 2013
Format poche
108 x 170 mm
216 pages
NON DISPONIBLE
« L’ÉCRIVAIN QUI FAIT DES BÉBÉS À LA LANGUE FRANÇAISE » LIBÉ

Nominé Prix Ivoire 2013
Nominé Prix Kourouma 2013

Solo vient de purger trois ans de taule pour une bagarre qui a mal tourné. À sa sortie, son cousin Tito, un vrai dur, lui propose une affaire… Il lui suffit de voler une voiture, de l’accompagner sur un coup et de manger sa langue. Une sacrée bonne aubaine pour ambiancer toute la nuit et régler ses dettes… Mais Solo se retrouve au cœur d’une embrouille qui pue salement la mort. Au Gabon, on murmure que certains politiciens n’hésitent pas à recourir aux meurtres rituels pour se maintenir au pouvoir… Écœuré, effrayé, traqué, Solo prend ses distances et se planque, mais à Libreville les flics ont mangé des guêpes et ont fermement l’intention de lui faire passer le goût du manioc…
 > Plus d'infos

8.00 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 978-2-914704-94-6
SEPTEMBRE 2012
Format Poche
108 x 170
176 pages
DISPONIBLE
« L’écrivain qui fait des bébés à la langue française » Sabrina Champenois - LIBÉ

« Nominé pour le GRAND PRIX LITTÉRAIRE DE L'AFRIQUE NOIRE 2012

Après LA BOUCHE QUI MANGE NE PARLE PAS, un roman unanimement salué par la critique, Janis OTSIEMI récidive aujourd’hui avec LE CHASSEUR DE LUCIOLES. Présenté à juste titre comme un des talents africains actuels dans le domaine du polar, Janis OTSIEMI avec « sa verve extraordinaire, nous donne à voir la face cachée de l’Afrique » (ALIBI). Il dresse un portrait brutal et sans complaisance non seulement des bas-fonds gabonais, mais aussi d’une société où le pouvoir et la corruption règnent en maître ! Janis Otsiemi décrit admirablement Libreville, « cité cosmopolite rongée par la criminalité, la prostitution, le chômage, le délabrement des infrastructures, le népotisme et le détournement de la manne pétrolière… » Ici la galère n’a de frontière que la misère, alors pour s’en sortir, tout n’est pas forcément permis, mais à l’évidence, tout est toujours possible ! Et puis il y a la langue, les mots de Janis OTSIEMI, « toniques et agiles comme le cabri », bruts, imagés, drôles, savoureux, son style, vif et coloré « aux trouvailles langagières qui font étinceler le récit » (LIBÉ). « Une langue entre deux rives, moins un jargon qu’une force de frappe » (K-LIBRE). Un vrai talent à (re)découvrir d’urgence.
 > Plus d'infos

16.23 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 978-2-914704-83-0
FEVRIER 2012
Grand Format
125 x 195
208 pages
DISPONIBLE
● Interview Canal + http://www.polar.jigal.com/?&c=1&m=0&l=1&o=0&idarticle=230

Solo vient de purger trois ans de taule pour une bagarre qui a mal tourné. À sa sortie, son cousin Tito, un vrai dur, lui propose une affaire… Il lui suffit de voler une voiture, de l’accompagner sur un coup et de manger sa langue. Une sacrée bonne aubaine pour ambiancer toute la nuit et régler ses dettes… Mais Solo se retrouve au cœur d’une embrouille qui pue salement la mort. Au Gabon, on murmure que certains politiciens n’hésitent pas à recourir aux meurtres rituels pour se maintenir au pouvoir… Écœuré, effrayé, traqué, Solo prend ses distances et se planque, mais à Libreville les flics ont mangé des guêpes et ont fermement l’intention de lui faire passer le goût du manioc…
 > Plus d'infos

15.22 EUR : Acheter

ISBN 978-2-914704-73-1
SEPTEMBRE 2010
GRAND FORMAT
125 X 195 mm
160 pages
DISPONIBLE
EN PROVENANCE DU GABON:

● Prix du Roman Gabonais 2010
● Nominé au Prix Continental 2010

À Libreville, Chicano sort de prison, après avoir purgé quatre ans pour un braquage qui a mal tourné ! Adieu la bande de paumés, finies les embrouilles, il veut devenir quelqu’un, un honnête homme si possible… Reconquérir Mira, trouver un boulot, monter un petit commerce et gagner sa galette à la sueur de son front, voilà son rêve ! Mais comment faire quand on a ni sou, ni métier, ni diplôme dans un pays où la corruption est la règle d’or à tous les carrefours ? Car ici plus qu’ailleurs, si la barbe et le grelot ne font pas une chèvre… la vie est souvent un sale boulot !
 > Plus d'infos

14.20 EUR : Acheter

ISBN 978-2-914704-61-8
SEPTEMBRE 2009
Grand Format
125 x 195 mm
136 pages
DISPONIBLE


(c) Jigal 2005-2017 - Créé par Sourire-Sourire