JIGAL polar...
AccueilCatalogueActu, NewsletterContactContact
Recherche:
 

Alain PUCCIARELLI :



Nouveau venu en littérature, Alain PUCCIARELLI nous balance ici un premier polar sur les chapeaux de roues ! Iconoclaste, alcoolique, mal embouché, redresseur de tort, désespéré, baiseur impénitent son personnage principal, le commissaire Oliveri, serait-il l’alter ego décalé qui lui permet d’évacuer son trop-plein de politiquement incorrect. La « Maison du Fada » et ses « bobos » en folie, campe le décor, un trafic d’armes international alimente les rumeurs et les appétits dans la cité phocéenne, les services secrets, les barbouzes et autres espions en tout genre se marchent sur les pieds, les femmes, ah les femmes, jouent ici un rôle déterminant et détonnant… Bref Oliveri est un sacré emmerdeur, un empêcheur de tourner en rond, capable en un éclair de passer du subtilement philosophique à la « trash attitude » : un vrai régal !


Oliveri, un drôle de flic, barbouze solitaire et mal embouché, passe quelques jours à Marseille, loin des emmerdements, des amours tumultueuses, du service commandé, loin de Paris, loin de tout… quand le passé, telle une grenade quadrillée, lui pète à la gueule sans préavis… Surgissent alors les fantômes d’antan mis à mal par un odieux chantage. Mais Dieu qu’ils ont tous bien changé, les copains du lycée… Notaire avide, garagiste bedonnant, bourgeoises emperlousées, notable de province ou star de la télé, pas facile de retrouver là ses émois d’adolescent. Et quand s’accumulent mystérieusement les macchabées, « on » décide au plus haut niveau de l’État, qu’il est de son devoir de tirer les choses au clair afin de préserver les réputations, celle de la star bien sûr, et celle de la télé surtout ! Alors en professionnel averti, ennemi des vagues et adepte de la posture de la méduse, Oliveri bouscule les convenances, débusque les mensonges, perce les motivations, abuse des souvenirs, déflore les rancunes et à sa manière totalement déjantée traque impitoyablement l’assassin… L’honneur sera sauf, le scandale évanoui, la nostalgie en lambeaux, mais l’efficacité garantie, bleus à l’âme compris !
 > Plus d'infos

17.24 EUR : Acheter

ISBN 978-2-914704-71-7
SEPTEMBRE 2010
GRAND FORMAT
140 X 210 mm
248 pages
DISPONIBLE
Oliveri est flic… Mais Oliveri n’est pas ce que l’on croit. Oliveri, Pied-Noir pur jus, grande gueule, alcoolique solitaire, fouineur invétéré, empêcheur de tourner en rond. Oliveri, tueur à ses heures perdues, Oliveri amoureux désespéré. Oliveri qui se soigne au Johnnie Walker, Oliveri qui croque des gousses d’ail pour se donner du baume au cœur. Oliveri qui court comme un dératé après Laura qui elle non plus n’est pas ce que l’on croit, Oliveri à la « Maison du Fada » au centre d’un trafic d’armes, entre malfrats, police et armée de l’ombre. Oliveri qui tant bien que mal tente d’éviter les pruneaux qui sifflent à ses oreilles. Oliveri qui compte les macchabées qui jalonnent sa route, Oliveri qui ne respecte rien, et surtout pas sa hiérarchie, Oliveri qui n’y comprend plus rien mais qui comme un chien enragé ne lâche jamais son os. Le commissaire Oliveri, un sacré emmerdeur comme il en faudrait plus souvent!
 > Plus d'infos

9.63 EUR : Acheter

ISBN 978-2-914-704-48-9
MAI 2008
Format Poche
108 x 178 mm
350 pages
DISPONIBLE
Oliveri est flic… Mais Oliveri n’est pas ce que l’on croit. Oliveri, Pied-Noir pur jus, grande gueule, alcoolique solitaire, fouineur invétéré, empêcheur de tourner en rond. Oliveri, tueur à ses heures perdues, Oliveri amoureux désespéré.
Oliveri qui se soigne au Johnnie Walker, Oliveri qui croque des gousses d’ail pour se donner du baume au coeur. Oliveri qui court comme un dératé après Laura qui elle non plus n’est pas ce que l’on croit, Oliveri à la « Maison du Fada » au centre d’un trafic d’armes, entre malfrats, police et armée de l’ombre. Oliveri qui tant bien que mal tente d’éviter les pruneaux qui sifflent à ses oreilles. Oliveri qui compte les macchabées qui jalonnent sa route, Oliveri qui ne respecte rien, et surtout pas sa hiérarchie, Oliveri qui n’y comprend plus rien mais qui comme un chien enragé ne lâche jamais son os. Le commissaire Oliveri, un sacré emmerdeur comme il en faudrait plus souvent !
 > Plus d'infos

16.23 EUR : Acheter

ISBN 978-2-914-704-32-8
MARS 2007
Grand format
140 x 210 mm
312 pages
DISPONIBLE


(c) Jigal 2005-2017 - Créé par Sourire-Sourire