JIGAL polar...
AccueilCatalogueActu, NewsletterContactContact
Recherche:
LE ROUGE ET LE BRUN


1978. Pour échapper à la routine, Paco Martinez, ancien flic, désormais chroniqueur judiciaire et critique de cinéma au Provençal, parvient à convaincre sa rédaction de l’envoyer à Rome pour couvrir l’enlèvement d’Aldo Moro par les Brigades rouges. Tout en rédigeant des articles sur cette tragédie politique, il y rencontre Léa Trotski, journaliste politique à la Repubblica, qui va être victime d’un étrange accident de la circulation. Autre drame sur lequel il va devoir enquêter. Simultanément, Irène, sa flamboyante compagne, va enquêter sur l’histoire de son père, après avoir découvert dans le grenier familial orléanais un manuscrit, rédigé par lui. Il y narre un épisode oublié de 1899, le siège du grand Occident de France, dirigé par Jules Guérin, patron de l’Antijuif, hebdomadaire vendu à 200 000 exemplaires, et accusé de sédition. Dans un chassé-croisé à distance, scandé par les commentaires d’Aldo Moro durant sa captivité et ceux d’Irène sur son père, l’auteur propose une réflexion sur les violences des extrêmes et la résurgence d’idéologies nauséabondes.

Psychanalyste, psychiatre, scénariste et cinéaste, il est l'auteur de plusieurs romans noirs remarqués. À l'instar de James Ellroy, Maurice Attia livre des trilogies, situe ses actions dans le passé, et nous refourgue ses personnages de roman en roman, les intrigues des uns servant de passerelles aux intrigues des autres. Bien lui en prend d'ailleurs car il est en train de composer une œuvre très intéressante, qui tient la route ! K-Libre.

Après La Blanche Caraïbe, Maurice Attia nous revient ici avec LE ROUGE ET LE BRUN, un étrange roman très engagé dans lequel nous retrouvons avec plaisir les aventures de Paco et d’Irène dans un tout autre univers. Paco, toujours journaliste, part en Italie pour un reportage sur les traces d’Aldo Moro et nous fait revivre avec beaucoup de recul et de lucidité ses derniers instants… Irène, elle, traque les souvenirs d’une autre période douloureuse, à Paris cette fois. Entre Irène et Paco, s’engage alors une sorte de duel dramatique en lien avec ces deux tragédies.
19.00 EUR : Acheter

À PARAÎTRE
ISBN 978-2-37722-105-9
Février 2021
Format NOUVEAUTÉ
140 x 210
296 pages
À PARAÎTRE
 VOIR AUSSI...
Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par La Librairie du Fil à Retordre
« On retrouve dans La blanche Caraïbe, un roman sombre et puissant chargé d’histoire. Les personnages sont bien campés, les scènes scrupuleusement étudiées pour nous faire vivre un moment torride dans les îles Françaises. Une belle découverte pour ce premier tome d’une trilogie dont nous attendrons la suite avec impatience. »

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par Dan Actu.
« Avec La blanche Caraïbe, aux éditions Jigal, Maurice Attia signe son grand retour dans le petit monde du polar pour notre plus grand plaisir. Il nous enchante avec le début de cette nouvelle trilogie. A lire cet été, avec un mojito bien frais.»

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par K-Libre.
« À l'instar de James Ellroy, Maurice Attia livre des trilogies, situe ses actions dans le passé, et nous refourgue ses personnages de roman en roman, les intrigues des uns servant de passerelles aux intrigues des autres. Bien lui en prend d'ailleurs car il est en train de composer une œuvre très intéressante, qui tient la route (le bonhomme est aussi scénariste et ça se sent), cohérente, tenue, et dont on attend le prochain volet avec impatience. Je l'ai déjà dit mais je le répète, c'est simple et efficace ! »

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par Jack is Back Again.
[Beau, cruel et désenchanté à la fois. Un polar incisif, instructif, sombre dont on se réjouit que Maurice Attia ait prévu de lui donner une suite.]

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par Mauves en Noir.
« Certes, tout est là, mais derrière les apparences, il y a aussi autre chose et le portrait réaliste de ce supposé paradis terrestre est loin de me déplaire. La plongée vertigineuse dans un monde de trafics et turpitudes en tous genres, de corruption, de compromissions, de scandales immobiliers, remet vite les choses à leur place. A lire absolument. »

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par Un Polar.
« Mensonges, trahisons, blanchiment d’argent, tout y passe. L’intrigue savamment orchestré va être soutenue, complexe… Un véritable puzzle, multipliant les entrées et les fausses pistes… Une histoire sombre, dure, sur une île bouleversée, loin de la France… »

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par The Big Blowdown.
[Dans ce roman, il est question de trahison, d’amour déçu, mais c’est aussi une belle histoire d’amitié, dans une île aux allures trompeuses de paradis… Maurice Attia signe là un très bon roman, sombre et noir, un très bon moment de lecture. ]

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par Le Journal de la Marne.
[Un livre rythmé, endiablé même.]

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par Unwalkers.
[Remarquable roman noir autant que social, ce bouquin de Maurice Attia est une superbe réussite que j’ai volontairement lu en traînant pour en profiter plus longtemps.]

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par Les Chroniques de Goliath.
[ Un grand polar bien noir, hors du cadre habituel des grandes villes, dans la touffeur des tropiques. On appréciera l’enchaînement des faits qui dressent une cartographie sociale des Antilles. Plus sociétal que meurtrier, ce polar est un régal de lecture, une affaire en entraînant une autre rien n’est bien clair sous le soleil des Caraïbes. ]

Actu
La Blanche Caraïbe de Maurice Attia par Babelio.
« Davantage que l'histoire en elle même c'est tout l'environnement de ce livre qui m'a intéressé, la République y est ouvertement bafouée, chacun cherche à s'enrichir grâce à de petits arrangements, le clientélisme et l'affairisme y sont rois.»

Actu
Les premiers exemplaires viennent d'arriverIls sont beaux…

(c) Jigal 2005-2021 - Créé par Sourire-Sourire