JIGAL polar...
AccueilCatalogueActu, NewsletterContactContact
Recherche:
LA DERNIÈRE COUVERTURE


Voir une de ses photos en première page d’un magazine, affichée sur tous les kiosques, pour Raphaël, jeune reporter, c’est le graal. Mais en travaillant avec Bernard, célèbre photographe devenu son mentor, il comprend très vite que les choses ne sont jamais aussi simples et que les apparences sont parfois trompeuses. En enquêtant sur la mort de celui-ci, tragiquement disparu dans le crash de son hélicoptère, Raphaël va se retrouver seul, en première ligne, à devoir jongler entre rumeurs, paranoïa, bizness, corruption, hommes de l’ombre et affaires d’État. Seul aussi à devoir slalomer entre intégrité et vérité…

« À l’image des stratégies de guerre, déjà évoquées par Sun Tzu dans son fameux traité L’art de la guerre, il s’agit de créer un brouillard d’informations pour masquer la vérité. »

Depuis quelques années, les confidences d’anciens journalistes fleurissent, dévoilant leur implication comme informateurs auprès des services de renseignement. Ces révélations sur le tard viennent confirmer un secret de polichinelle : le métier de journaliste est probablement la meilleure couverture pour un informateur. Comme Noam Chomsky l’a fort bien décrit, le divertissement est une des stratégies de la manipulation des masses. On en sait davantage aujourd’hui par l’information qu’un journal choisit de ne pas divulguer que par sa une. Et que dire de cette majorité des médias qui appartiennent à une poignée de milliardaires ? Que dire de ces journaux qui dépendent des revenus d’une publicité générés par des industriels sur lesquels ils écrivent ? En enquêtant sur la mort de Bernard, Raphaël nous permet de revisiter l’histoire journalistique des trente dernières années. Grâce à différents flashbacks, nous explorons l’inconscient collectif d’incidents tels l’accident de la princesse Diana et Dodi Al-Fayed, le suicide de Pierre Bérégovoy, les écoutes téléphoniques… Des évènements qui ont suscité de nombreuses questions sur le rôle des journalistes, des paparazzi. Matthieu Dixon s’inspire également d’affaires ou de personnages ayant existé tel l’Angolagate, Ziad Takieddine ou encore James Andanson, un des paparazzi les plus sollicité des années 80-90, se vantant volontiers de travailler pour les services secrets français et britanniques… L’objectif de ce thriller politique est bien de transmettre un message, de lancer une alerte sur notre société et plus particulièrement sa sphère politico-journalistique.
18.00 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 978-2-37722-019-9
MAI 2018
Format NOUVEAUTÉ
140 x 210
208 pages
DISPONIBLE
 VOIR AUSSI...
Actu
LA DERNIÈRE COUVERTURE de MATTHIEU DIXON par DAN'ACTU
[ Un roman aussi subtil que prenant ! Un thriller politique comme nous les aimons. Et Nous attendons déjà avec impatience son prochain roman. Matthieu Dixon, un nom à retenir. ]

Actu
LA DERNIÈRE COUVERTURE de MATTHIEU DIXON par QUATRE SANS QUATRE
[Matthieu Dixon écrit sur le fil du rasoir… Le récit est palpitant… Un roman d’espionnage qui va plus loin que la simple enquête sur une mort tragique en s’attaquant aux méandres de la manipulation des médias et du public par les services de renseignements… Un excellent polar]

Actu
LA DERNIÈRE COUVERTURE de MATTHIEU DIXON par MEDIAPART
[Criant de réalisme… Un style vif… Une intrigue excellente, écrite avec beaucoup de justesse]

Actu
LA DERNIÈRE COUVERTURE de MATTHIEU DIXON par LE RAYON POLAR
« un thriller haletant aux odeurs de soufre, cette odeur asphyxiante qui stagne sous les arcades de la raison d’État où mieux vaut ne pas avancer à découvert.»

Actu
LA DERNIÈRE COUVERTURE de MATTHIEU DIXON par LYVRES
[Roman d'espionnage plus que roman policier, Matthieu Dixon plonge dans les coulisses de la presse. Le constat n'est pas très glorieux, entre les vrais/fausses photos volées, les arrangements entre amis pour relancer une carrière, pour en couler une autre qu'elle soit artistique mais surtout politique. ]

Actu
LA DERNIÈRE COUVERTURE de MATTHIEU DIXON par UNWALKERS
[Une profonde réflexion sur la presse, tant craint des arcanes du pouvoir. L’auteur sème le doute et passe en revue quelques dizaines d’années de photos chocs, de morts suspectes et de diverses affaires d’état… Un regard acerbe et juste sur une société manipulée jusqu’à l’os… Édifiant ! ]

Actu
LA DERNIÈRE COUVERTURE de MATTHIEU DIXON par GOLIATH
[Ici, le meurtre est une œuvre d’art, un crime parfait à faire baver de jalousie les assassins reconnus coupables ! La pression psychique, l’adrénaline et le danger sont de la partie en permanence. Meurtres, argent sale, complots, mafieux aux gants blancs avec des militaires galonnés aux commandes : tout y est pour en faire un thriller de choc.]

Actu
LA DERNIÈRE COUVERTURE de MATTHIEU DIXON par POLARMANIAQUE
« Chaque page est une découverte, un revirement, rythmé, stylisé, incisif, le lecteur est embarqué et la quête de la vérité, la peur au ventre, en proie à une angoisse permanente pour jauger du taux de réussite de ce grain de sable face à la grande machine étatique à corrompre! La simple question à poser à Jigal est celle-ci : mais quel est votre secret pour toujours trouver de nouvelles pépites ?»

(c) Jigal 2005-2018 - Créé par Sourire-Sourire