JIGAL polar...
AccueilCatalogueActu, NewsletterContactContact
Recherche:
LES PRINCES DU BITUME


« Et le roman nous dit ce désespoir : il n’y a pas d’ailleurs, il n’y a pas d’avenir, il n’y a pas d’espoir, les petites bandes de ce roman sont condam¬nées à cette criminelle concurrence fratricide. Roman noir. Après, reste la formidable énergie de ces vies bouillonnantes. » Dominique Manotti.

Les blocs de la banlieue Nord imbriqués dans l’asphalte se réveillent dans le blizzard. Saint-Denis a les mains sales, ses embrouilles, ses magouilles et ses trafics tournent mal. » Alors que s'annonce la prochaine Coupe du Monde de football, Saint-Denis s'apprête à vivre une furieuse bataille pour le contrôle du biz de la drogue, opposant voyous à l'ancienne et jeunes rageux. Hachim, lui, est un ado brillant, sensible, curieux, passionné de culture Hip-Hop et qui rêve de devenir journaliste. Pourtant, coincé entre le quartier, sa famille et Houssine, le boss de Saint-Denis qu’il admire, Hachim semble choisir une autre voie… Et tandis que Zidane et les Bleus font rêver les Français, caïds, trafic, prison, ripoux, trahisons, et meurtres vont désormais rythmer son quotidien… Mais jusqu’où ?

« Ici la jalousie, le fric et la haine. Encapuchée, la faucheuse tape une chorégraphie sur le rythme du biz… » Et tandis que la Coupe du Monde fait rêver les Français, dans la cité l'argent fait tourner la tête des jeunes ambitieux. Partout, et comme seul horizon, les caïds qui font la loi, les soldats qui obéissent, les flics ripoux en embuscade, les assassinats, le fric, les combats de chiens… Rester ici en vie est une lutte de tous les instants ! Parce « qu’il n’y a pas d’ailleurs, pas d’espoir, et souvent pas d’avenir… » Avec ce parcours initiatique, ce récit poignant d'une destinée déraillée, Rachid Santaki, sans volonté moralisatrice, mais avec une verve énergisante, en dit beaucoup sur ces banlieues en particulier et sur la société en général. Brut, noir et tragique !
9.50 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 978-2-37722-010-6
Mai 2017
Format Poche
108 x 170
288 pages
DISPONIBLE
 VOIR AUSSI...
Actu
Les Princes du bitume de Rachid Santaki par Sud-Ouest Dimanche
« Rachid Santaki, le Chester Himes de ces lieux mis au ban… La violence crache dans la sono de NTM. L’autre France, c’est aussi la France »

Actu
Les Princes du bitume de Rachid Santaki par 404
[ L'écriture de Rachid Santaki pourrait se rapper, se scander, elle tape dans le sac de frappe et emporte dans l'histoire qu'il nous conte avec talent. Un polar boosté à l'adrénaline ]

Actu
Les Princes du bitume de Rachid Santaki par K-Libre
« Roman haletant au style direct, Les Princes du bitume nous colle aux pognes comme l'asphalte fondu colle aux semelles des godasses. Et concerné je le fus. Je le fus pour deux raisons. La première, c'est parce que j'aime les romans policiers et que Les Princes du bitume en est un très bon… C'est d'ailleurs peut être bien là la grande force de Rachid Santaki : enfermer son histoire dans un genre, cloisonner ses personnages dans un décor, ne rien oublier de la crasse, de la misère, de la rage, du désespoir, du pessimisme, des clichés qui composent cet univers ô combien hostile aux profanes, bref ne surligner que des limites, ne désigner que des frontières, et puis nous faire réaliser qu'on les a franchies sans même se sentir en terre étrangère ! »

Actu
Les Princes du bitume de Rachid Santaki par Un Polar
« Rachid Santaki, nous balance uppercut sur uppercut…. Pas le temps de souffler, de respirer, de penser, les actions s’enchaînent. Mensonges, trahisons, coups bas, pièges, tout y passe… Jamais moralisateur, l’auteur porte un regard acéré sur le business de la drogue, sur les hommes, sur la société, sur la vie tout simplement… »

Actu
Les premiers exemplaires viennent d'arriverIls sont beaux…

(c) Jigal 2005-2017 - Créé par Sourire-Sourire