JIGAL polar...
AccueilCatalogueActu, NewsletterContactContact
Recherche:
CONNEMARA BLACK


La Connemara Black est une mouche artificielle permettant au pêcheur de ne jamais rentrer bredouille… C’est également le nom d’un ancien groupe armé de l’IRA, l’Armée Républicaine Irlandaise. Mais c’est aussi le surnom donné aux filles vivant dans cette baie, à l’ouest de l’Irlande. Elles sont souvent très belles mais plus revêches à apprivoiser qu’un poney des tourbières. Ciara McMurphy en est une. Après un mariage raté, elle a fui la région et s’est engagée dans la Garda, la police locale. Mais lorsqu’une série de meurtres balaie la ville de Galway, c’est elle que le commissaire Grady choisit d’envoyer sur ses terres natales afin de surveiller ce qui reste des indépendantistes. Et entre autres le vieux Zack, un chef de clan, un patriarche qui – entre terres désolées, légendes d’un autre temps, cimetières abandonnés et ex-combattants de tous bords – veille dans l’ombre… Mais sur quoi veille-t-il ?

McCoy, Galway, McMurphy, Clifden, Morrigan, O’Brien, Ler, Fergus, Culan… autant de noms qui, vu d’ici, fleurent bon l’Irlande, ses lacs et ses paysages fantomatiques. Une contrée désolée, c’est sûr, et pas toujours très accueillante, il faut bien le dire. Et entre les souvenirs tenaces des violents affrontements du passé (pas si passé que ça d’ailleurs…), les anciens indépendantistes de l’IRA légèrement susceptibles et les autochtones un peu ombrageux – souvent plus rapides à sortir leur pétoire plutôt qu’un « hello » amical –, le climat s’annonce plutôt rude pour Ciara McMurphy. Ciara est une fille du pays, elle sait d’où elle vient et pourquoi elle a fui! En remettant les pieds ici, elle sait aussi qu’elle va devoir déterrer de vieilles histoires et pousser la porte de quelques cimetières… Ici les hommes sont comme leur terre, coriaces et rugueux ! Ils ont des opinions bien tranchées, des croyances d’un autre âge et une manière bien à eux de régler leurs problèmes… De façon expéditive et si possible définitive ! Dans le Connemara, le plomb vole parfois très bas… Heureusement que les saumons sauvages sont là, vifs et fougueux, pour rappeler à ceux qui l’auraient oublié que la pêche à la mouche est ici une sorte de culte !
19.00 EUR : Acheter

DISPONIBLE
ISBN 979-10-92016-92-5
Février 2017
Format NOUVEAUTÉ
140 x 210
344 pages
DISPONIBLE
 VOIR AUSSI...
Actu
Connemara Black de Gérard Coquet lu par Nyctalopes
« La dent est carnassière, la pensée noire, mais le cœur est ouvert attiré par la lumière chaleureuse de l’âtre où la tourbe se consume. Gérard Coquet possède un don du dialogue et impose, sans forceps, son atmosphère conjuguant le verbe et maîtrisant le second degré dans un style propre. Sa plume est fine, tantôt empreinte d’un raffinement marquant, tantôt, donc, sous l’égide d’un ton virevoltant et désarmant d’un burlesque évoquant des situations cocasses dans une effusion d’hémoglobine. »

Actu
Connemara Black de Gérard Coquet lu par Quatre Sans Quatre
« Connemara Black est empli de détails passionnants… Des hommes qui trahissent, des femmes qui perdent la tête ou prennent du plomb…
Connemara black est un enchantement… »

Actu
Connemara Black de Gérard Coquet lu par The Big Blowdown
« Une balade dans une Irlande âpre et sauvage… Un polar tortueux, sombre et noir… »

Actu
Connemara Black de Gérard Coquet lu par Goliath
« Avec Gérard Coquet, le lecteur visite l’âme Irlandaise dans ce qu’elle a de plus cher : le sentiment national. Un roman comme on les aime, noir de chez noir. Gérard Coquet monte en puissance, il augmente la pression en tissant une intrigue complexe et sombre. Un roman que les amateurs de polars noirs dont l’intrigue sort des sentiers battus apprécieront. »

Actu
Connemara Black de Gérard Coquet lu par Cassiopée pour Un Polar
« Râpeux comme une Guinness, rythmés comme une tempête en mer d’Erin, et envoûtants comme une ballade irlandaise »

Actu
LES NOUVEAUTÉS JIGAL POLAR

(c) Jigal 2005-2017 - Créé par Sourire-Sourire