JIGAL polar...
AccueilCatalogueActu, NewsletterContactContact
Recherche:
 Accueil > Actu
   Actu
Suite à la parution de JE VIS JE MEURS interview de Philippe Hauret par Patrick Cargnelutti pour Des Polars Et Des Notes sur Radio Évasion



 
A écouter : Pour écouter l'interview, cliquez là



 
 VOIR AUSSI...
Actu
ALERTE ROUGE les NOUVEAUTÉS sont en PHASE D'APPROCHE
Six auteurs... Six polars... Six talents... En mai, Jigal c'est que du bonheur !

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret lu et approuvé par Cassiopée pour Un Polar
« C’est avec une écriture droite, franche, parfois légèrement teintée d’humour que l’auteur nous emmène dans un univers… Le contexte est réduit au minimum, ce sont les hommes et les femmes qui emplissent les pages, ils sont là, palpables avec leur part d’ombre, leur façon d’être, leur décisions… J’ai beaucoup apprécié cet opus, le style de l’auteur, le côté très réaliste et vivant de ses personnages. »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret lu et approuvé par Palaiseau Mag
« Un véritable page turner… une fois entamée, une seule envie, tourner la page pour savoir… »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret lu par Unwalkers
« Je suis conquis par cette écriture sans fioritures, droit au but, ces intrigues noires et sordides. Un très bon roman noir… du noir de chez noir sauvé par un humour qui fera grincer des dents. »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret NOMINÉ Prix Dora Suarez du Premier Roman

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Baz'Art
« Une vraie série noire à l’ancienne, destins tordus, humains blessés en quête de rédemption ou de reconnaissance… de vrais personnages sans cynisme ni mépris mais avec délicat détachement et un humour qui donne au récit un charme bien particulier… Didier Daeninckx, Jean-Patrick Manchette et Jim Thompson veillent par-dessus son épaule. »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Bob Polar Express
« Le récit brut et efficace de la douloureuse constance de l'accablement social. Un texte décrassé au savon brut d'une sincère humanité»

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Culture Chronique
« Un polar crasseux à souhait où des existences lessivées tentent de retrouver le minimum de dignité qui pourrait leur permettre de reprendre la main. L’écrivain se fait portraitiste des âmes perdues avec un talent consommé au coeur d’une narration efficace et réaliste. Le plaisir que l’on prend fait beaucoup penser à une partie de flipper dans un vieux rade sur la colline de Montmartre. »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Garoupe
« Philippe Hauret emmène et ses personnages et ses lecteurs là où il le souhaite, avec une humanité rare, empreinte de violence il faut bien l’avouer, et une proximité touchante avec ses personnages »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Intramuros
« Du meilleur pour les uns, du pire pour les autres, et pour vous lecteur, le plaisir tout simple d'un polar au carré, solide et bien troussé »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par K-Libre
« Zone mortuaire et modération : sur une trame classique… Philippe Hauret sait insuffler sa vision, s'inscrire dans une tradition en collant sa petite musique personnelle. Il faut se souvenir que le roman noir fait plus souvent l'œil doux au blues qu'à la vie en rose »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par La Boutique du Polar
« Un sans fautes… On est très vite captivé par les personnages mis en scène par l’auteur. C’est tellement bien réussi qu’on attend la suite. Bigrement efficace !»

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Livres Addict
« Un polar noir qui va droit au but… Une écriture directe et franche qui ne laisse aucun répit… Des personnages hauts en couleurs… Un polar noir social avec un humour grinçant. »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Livres Critique
« Sympa, limpide, bien écrit : ce polar happe son lecteur dès la première ligne. Truffé de formules de philosophie pratique et de références artistiques - comme le beau poème de Louise Labé - le livre de Philippe Hauret nous offre, de surcroît, une belle galerie de portraits. Voilà une belle réussite littéraire donnant aussi, mine de rien, à réfléchir. »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Nyctalopes
« Premier roman déjà sacrément virtuose … Difficile de le lâcher tant Philippe Hauret avec ses personnages criants de vérité vous entraîne dans leur désespoir, leur ennui, leur mal de vivre… Philippe Hauret nouvelle belle voix du roman noir social »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Quatre sans Quatre
« Un style direct pour un polar qui va droit au but, sans fioritures mais en sondant bien profond l'âme de ses personnages en recherche d'une image moins abimée d'eux-mêmes. Le vieux, le flic et la gonzesse, joli trio, face aux deux voyous décidés à les bouffer tout cru... Une intrigue livrée cash… Une touche d'humour grinçante… Une écriture sans détours, directe mais particulièrement adaptée au sujet. »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Sang Pour Sang Polar
« Des vrais gens, de la vrai vie, avec leurs cœurs, leurs désirs, leurs doutes, leurs bêtises… Avec ses personnages criants de vérité, Philippe Hauret nous tient en haleine jusqu'au bout !»

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par Var Matin
« L'enfant du village… »

Actu
Je vis je meurs de Philippe Hauret par François Estradat pour L'Écho du Centre
« Un polar à trois bandes… un style percutant… une lecture jouissive…! »

Actu
Jigal Polar

Actu
La Prophétie de Langley de Pierre Pouchairet par Le Rayon Polar
« La couverture de ce polar, un champignon nucléaire, glace le sang, sa lecture ne rassure pas le plus optimiste des lecteurs. Le lecteur sera frappée par la densité de ce récit, sorte de blockbuster. Et au cœur de cet imbroglio meurtrier surgissent quelques lueurs d’espoir : l’amitié et l’humanisme… »

Actu
Les premiers exemplaires viennent d'arriverIls sont beaux…

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret in Palaiseau Mag.
« Didier Daenincks, Jean Patrick Manchette et Jim Thompson veillent sans doute par dessus son épaule… »

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Babelio.
« Des destins qui s'entrecroisent, des milieux sociaux qui se toisent et parfois se rencontrent, des personnages ni tout blancs, ni tout noirs, des réflexions très fines sur les temps actuels, une bonne intrigue mais surtout, la plume sensible de Philippe Hauret, je dirais à certains moments, féminine. »

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Black Novel.
[Philippe Hauret a fait un pas de géant, se jetant à corps perdu dans cette histoire bien noire… On trouve beaucoup d’inventivité et de créativité dans cette intrigue. Philippe Hauret n’a pas monté une marche, il vient de monter un étage, il vient de passer chez les grands, et il devient un auteur à suivre de très près.]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Culture Chronique.
« L’écrivain sait se faire portraitiste des âmes perdues avec un talent consommé... Que Dieu me pardonne” ne déroge pas à cette philosophie où l’humain tient toujours la première place. Ajoutez à ce remarquable cocktail une bonne dose de formules d’une ironie tranchante sur le monde comme il va et vous tenez avec certitude l’un de ces roman noir qu’on ne lâche qu’au point final.»

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Dora Suarez.
[Un train lancé à grande vitesse… Un roman de désespoir… Un grand roman noir]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Encres Vagabondes.
[Voilà un polar qui conjugue à merveille la violence et l’humanité, posant au passage quelques questions existentielles, où l’action et le suspense sont accompagnés d’une réflexion sous-jacente sur le déterminisme social et les motivations profondes des actes individuels.]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Jack is Back Again.
[Un roman noir sublime… Que Dieu me pardonne le propulse dans la cour des grands et des auteurs de noir qui comptent. Tout y est : le rythme, la maîtrise, les personnages, l’intrigue.… Une complète réussite. Un indispensable dans la bibliothèque de tout amateur de noir. J’ai tellement aimé ce bouquin que je mets ma main à couper que ce deuxième roman de Philippe Hauret sera nominé et récompensé. ]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par La Cause Littéraire.
« À mi-chemin entre le thriller et le roman policier, Que Dieu me pardonne se révèle être un page-turner d’excellente facture. Le rythme est enlevé, et Philippe Hauret contrôle de bout en bout la spirale mortifère implacable dans laquelle certains de ses personnages vont sombrer. Que Dieu me pardonne est un véritable petit régal ! »

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Le Journal de la Marne.
[Tout est noir, même bien noir avec un brin d’espoir… Une mécanique bien huilée qui fonctionne parfaitement]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Le Shoot de Loley.
[Que Dieu me pardonne est une très belle découverte, je l'ai refermé en ayant une grosse envie de réfléchir à la vie. Une chose est sûre elle est précieuse et il faut la fêter tous les jours.]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Les Chroniques de Goliath.
« Un roman ensorcelant, une logique destructrice implacable qui ravirait les psychiatres ! Philippe Hauret nous livre là un polar hors normes. Nous plongeons dans la confrontation des mondes entre la vie des cités et la grosse bourgeoisie. Un roman vraiment prenant, qu’on ne lâche pas. Un roman très actuel sur la fracture des univers entre les quartiers et le monde civil. »

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Livres Addict.
« Un polar atypique… Une très belle découverte… Un roman noir très réaliste… Une très bonne lecture… »

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Lyvres.
[Un polar atypique… Un roman noir pas que noir… Une lecture qui fait du bien, même si tout n'est pas rose, un point de vue original dans une histoire qui ne l'est pas moins.]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Nyctalopes.
[Et l’engrenage impitoyable noir de jais broiera des trajectoires, des rêves, anéantira des idéaux, révélera des déviances lytiques.]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Quatre sans Quatre.
[Je vis, je meurs était un excellent polar uppercut, sec, vif, désabusé, Que Dieu me pardonne enfonce le clou… Philippe Hauret, dans un style efficace, construit mots après mot l'inévitable et le sordide avec des airs de ne pas y toucher. ]

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Sud-Ouest Dimanche.
« Il y revient l'écho des romans d'Ed McBain où méchant flic et bon flic se font face. Comme parfois dans la vraie vie.»

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Totaly Brune.
« Direct et sans fioritures, montrant le mal être des habitants des cités souffrant des préjugés mais aussi que tout espoir n'est pas perdu si on veut vraiment faire prendre un sens nouveau à sa vie. Une découverte livresque comme je les aime.»

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Unwalkers.
« Une histoire de destins qui s’emmêlent et se brisent. Des illusions s’envolent, des tragédies se nouent. Polar noir et sociétal, Philippe Hauret résume les travers de notre société et met en place une mécanique implacable bien huilée qui vous fera dévorer ces 200 pages. Bien noir et dérangeant par certains aspects, Philippe Hauret réussit dans un récit vitaminé l’examen de passage du 2ème opus ! »

Actu
Que Dieu me pardonne de Philippe Hauret par Cassiopée pour Un Polar.
[ Un livre prenant, poignant, que j’ai lu en une nuit tant il m’a captivée… Un recueil sombre, des vies fracassées mais toujours (comme disait mon poète préféré Paul Eluard) au bout du chagrin une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée [….]des yeux attentifs, une vie : la vie à se partager ? ]

Actu
Suivre JIGAL POLAR sur Facebook

Actu
Suivre JIGAL POLAR sur Instagram

Actu
Suivre JIGAL POLAR sur Twitter



(c) Jigal 2005-2017 - Créé par Sourire-Sourire